top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurMichaël Matata

L'HUMAIN FONCTIONNE PAR FRÉQUENCE

Si j’envoie un signal de peur à quelqu’un, par exemple simplement en étant moi même activé par de la peur lorsqu’il me dit quelque chose, son système va aussi ressentir la peur.

Son égo aura alors + tendance à être activé lorsque la fréquence du moment est sur la peur que sur l’amour.


L’amour, la confiance, la joie (et tout ce qui ouvre)… Eux, désenclenchent ce système là en partie et à mesure de notre immersion sur ces fréquences.

Il faut bien comprendre que tout cela varie sans cesse et qu’il est nécessaire de passer par et de faire avec chaque « fréquence ». Aucune n’est meilleure ou moins bonne que l’autre. Tout dépend des circonstances.


Celle qui se présente est la porte d’entrée proposée pour aller là où je désire aller. L’amour c’est super mais sans peur, nous ne pouvons pas savoir ce qui est bon ou pas pour nous, et nous ne sommes qu’une forme sans limites clairement définies.

La peur délimite la structure, et l’amour enracine cette structure. L’un ne va pas sans l’autre.


Le hic pour l’humain, c’est qu’il veut croire qu’il n’a pas besoin de peur ou d’avoir peur, et qu’il peut directement choisir sa vie sans avoir à passer par la peur. Alors que toutes peurs peuvent être d’excellentes portes d’entrée au service de l’amour et de la conscience (ou de ce que vous voulez, d'ailleurs).


Entendons nous bien sur le fait que je parle de tout ça de façon un peu « binaire ». Derrière la peur, nous pourrions mettre l’égoïsme, la dépendance, l’envie, l’orgueil, etc.


-----

Mettre les différentes fréquences en soi au service de l’amour et de la conscience, c’est aussi ça, l’expérience que je propose dans l’atelier « Libération des mémoires personnelles et transgénérationnelles », ainsi que dans mes séances individuelles.




23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page