top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurMichaël Matata

L’INTERCONNEXION DES CONSCIENCES

Je ne vais peut-être pas me faire de copains avec ce post… Mais les thérapies à l’ancienne uniquement basées sur la parole et sur le modèle « sachant-ignorant », c’est dépassé !


J’irai même plus loin : Toutes les thérapies, coachings ou soins qui ne considèrent pas la notion « d’interconnexion des consciences » sont incomplets. Ou mettent + de temps à aller à l’essentiel, en tout cas !


En réalité, nous sommes tous thérapeutes pour l’autre dans l’espace où nous considérons cette notion.


Concrètement, nos consciences sont toujours interconnectées. C’est à dire qu’elles s’influencent mutuellement. Lorsque quelqu’un vient vous voir pour une problématique en question, vous êtes la personne qui tient l’espace pour la conscience de l’autre. La façon dont vous allez écouter, votre posture, votre regard sur elle… Tout cela, l’autre le ressent inconsciemment (ou non).


Par exemple, si vous vous positionnez en sachant qui a la solution, ou qui DOIT avoir la solution mais qui ne l’a pas... Vous fermez la porte au vide et à la vulnérabilité pour vous, et la fermez donc pour l’autre..


Oui, les consciences agissent en miroir : Là où l’autre se trouve, vous pouvez le rejoindre. Même si cet espace vous semble inconnu mentalement, la conscience sait ce qu’il y a à faire. Peu importe le sujet, peu importe si vous avez des connaissances sur le sujet ou non, l’essentiel pour la conscience, c’est de se sentir autorisée en toute sécurité.


Car dans l’autre sens : Toutes les portes que vous ouvrez en vous, la façon dont vous autorisez le sujet en question à être et la façon dont vous vous autorisez à être dans ce sujet, cela ouvre des portes pour l’autre. On peut aussi dire que l'on fait bouger l'énergie chez soi en miroir. Les notions d’interdits, de morale, de limites… Tout cela peut alors se dissoudre au rythme de la personne faisant appel à vous et le mouvement de l’énergie est à l’œuvre.

Nous ne sommes alors plus uniquement dans une approche mental où il y a une problématique et une solution. Nous ne sommes plus non plus dans une approche où il y a un sachant et un ignorant : Nous ouvrons à un champ des possibles où la conscience peut grandir, et où nous marchons ensemble.


Évidemment, on reste tous humains et ceci n’exclut pas cela. Nous n’avons pas tout résolus, et il y a des sujets qui peuvent nous toucher. Et encore une fois, tout dépend de ce que l’on en fait.

Érigeons nous des barricades avec des certitudes, ou autorisons nous à proposer nos doutes, aussi ?


Michaël Matata - Thérapeute psycho-corporel


ART : IA




30 vues0 commentaire

Commentaires


Post: Blog2_Post
bottom of page