top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurMichaël Matata

LES DYNAMIQUES RELATIONNELLES

Dans une relation, tu ne peux pas simplement demander à l’autre de changer. Par exemple, si tu ne te sens pas respecter : Si tu lui demande, l’autre, même avec toute la bonne volonté du monde ne pourra pas te permettre de te sentir respecter comme tu l’entends.

C’est ce qui s’appelle les dynamiques relationnelles : Elles ont toujours lieu à deux.

Si je reprend cet exemple, ça signifie que tu demandes INCONSCIEMMENT (et l’inconscient prime toujours sur le conscient) à l’autre de te traiter comme il te traite (et qui te fait ressentir de l’irrespect pour reprendre l’exemple).

Si tu espères amener du changement dans une dynamique relationnelle, il est essentiel que toi même tu te repositionnes. En commençant par te demander par exemple quel rôle tu demandes inconsciemment à l’autre de (re)jouer afin de te faire revivre un sentiment ou un état d’être qui a été intégré comme « normal » . Ou en te demandant simplement qu’est-ce qui en toi appelle cela chez l’autre. RIEN n’est décorrélé !


C’est peut être surprenant, mais notre système de croyances a TOUJOURS un bénéfice secondaire, voir même un certain plaisir inconscient à (pour reprendre l’exemple cité plus haut) ne pas être respecté.

Pourquoi ? Pour valider notre système de valeur et notre morale, et rester sur ce que l’on connaît. Ni plus ni moins.

Vivre en conscience de ça te permet d’éviter de mettre aveuglément la responsabilité dans les mains de l’autre. Et ça, on a tous tendance à le faire plus ou moins indirectement.


Récupérer ta responsabilité pleine et entière, c’est le chemin que je te propose dans les ateliers « Libération des mémoires personnelles et transgénérationnelles », ainsi qu’en séance individuelles.




14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Σχόλια


Post: Blog2_Post
bottom of page